À propos

« Ayant fait mes armes au sein de la maison de luxe Hermès en tant que maroquinière, j’y ai acquis tout le savoir-faire traditionnel de fabrication artisanale d’articles en cuir. Mon objectif ? Mettre au gout du jour mon double savoir-faire dans le cuir, en alliant modernité et savoir-faire artisanal traditionnel. » – Naïma CHEBBAH

Mon parcours

Artisan d’Art – Maroquinière et coloriste sur cuir

« C’est en 2007 que j’ai eu mon premier rendez-vous avec cette noble matière qu’est le cuir. Effectivement, ayant fait mes armes au sein de la maison de luxe Hermès en tant que maroquinière, j’y ai acquis tout le savoir-faire traditionnel de fabrication artisanale d’articles en cuir.

Un poste de coloriste sur cuir s’est ensuite présenté à moi, pour la maison Berluti, chausseur parisien, qui m’a transmis le savoir de colorimétrie, de patine et de glaçage sur chaussures, ceintures et maroquinerie .

La maroquinerie que je propose est réalisée à partir de peaux et de chutes que j’ai le privilège de pouvoir choisir à l’atelier « Le Cuir du Vaudreuil » dans l’Eure, où j’ai travaillé. Les dirigeants connaissent les exigences des marques de luxe et par conséquent, travaillent avec des matières premières d’exception.

Ma maroquinerie est exclusivement cousue à la main, dans la pince de sellier, à la manière traditionnelle et ancestrale. Pour se faire, je dessine mes modèles puis les numérise via un logiciel adapté puis fait découper mon cuir à la découpeuse laser. 

Changement de couleurs, patine sur chaussure en cuir
Citation produits en cuir cousus à la main

J’ajoute sur mes produits une phrase gravée au laser dans le cuir, « Les plus belles choses sont faites à la main… ». Phrase qui pour moi évoque la modernité par l’usage du numérique, tout en mettant en avant non seulement le travail artisanal en général, mais aussi celui qui est représenté dans mes créations, celui du travail de fabrication de maroquinerie cousue entièrement à la main et parfois patinés manuellement pour certains modèles.

Effectivement, je peux fabriquer des articles de maroquinerie entièrement cousus à la main, et auxquels je peux ajouter une patine pour embellir l’aspect du cuir, ce qui lui donne une valeur ajoutée, et me permet de me démarquer de ce qui se fait déjà en terme de maroquinerie.

L'artisan v.25, artisan d'art

J’ai choisi le nom « L’artisan v.25 » pour mon entreprise crée en décembre 2018 pour mettre en avant le statut d’Artisan avec un grand A et « v .25 » correspond à mon numéro d’artisan lorsque je travaillais chez Hermès et qui me permet de raconter cette histoire, et ce parcours qui est le mien.

De plus, je souhaite ajouter que seulement quelques mois après ma création d’entreprise, j’ai obtenu le titre d’Artisan d’Art par la chambre des métiers de Rouen avec félicitations du jury. »

Naïma CHEBBAH, L’artisan v.25

a-propos-4